Comment utiliser la carte de métro littéraire en classe

Bannière Sophielit.ca

Sophie lit et Lecture Jeunesse deviennent partenaires. Retrouvez un article de Sophie lit sur le site de Lecture Jeunesse chaque premier mercredi du mois !

 

Je suis enseignante de français au secondaire et Sophielit.ca est avant tout un moyen pour moi d’ouvrir le dialogue avec mes élèves concernant la lecture. J’aime découvrir quel type de lecteurs ils sont ainsi que leurs coups de cœur et ce qu’ils n’ont pas aimé pour construire à partir de cela et leur proposer des pistes littéraires qui sauront les captiver. L’idée du métro littéraire est donc venue de cette envie de leur offrir la possibilité de faire des liens entre les livres, d’abord avec des thèmes, la guerre et la maladie, puis avec cette rentrée littéraire.

En effet, il est parfois difficile de s’y retrouver en librairie quand tous les rayons sont envahis par les nouveautés. J’ai donc eu envie de regrouper par genre les livres phares de la saison et de donner une indication quant à la difficulté. L’idée est de rejoindre les adolescents, les parents, les libraires et bibliothécaires, mais aussi les enseignants. Voici donc quelques pistes pour utiliser ces cartes en classe.

Sophie Lit présente la carte de métro littéraire : Rentrée ado hiver/printemps 2016

 

1) Donner envie

Proposez à vos élèves de fureter sur la carte en cliquant sur les titres qui les intéressent pour découvrir leur couverture et leur résumé. Suggérez-leur d’y aller selon leurs préférences générales. Aiment-ils le fantastique, avoir peur ? Sont-ils de grands romaniques ? Invitez-les à s’inspirer des noms des lignes de métro. Demandez-leur ce qui fait qu’ils cliquent sur un plus que sur un autre, laissez-les s’exprimer à propos des livres qu’ils trouvent plus intéressants.

 

2) Anticiper

À partir des livres qu’ils ont le plus aimés, vous pouvez faire un atelier de création littéraire en leur demandant d’imaginer le début du roman ou encore le résumé lorsque celui-ci est absent !

 

3) Prédictions

À partir des titres, des couvertures et des résumés, demandez à vos élèves de prévoir les livres qui se vendront le plus durant cette saison littéraire en expliquant leur choix. À la fin de la saison, il pourrait être intéressant de comparer ces prédictions à la réalité ! Est-ce que les livres qui se vendent le plus sont forcément les meilleurs ? Et quel est l’impact de la couverture sur les ventes ?

 

4) Élection

Quelle est la plus belle couverture, cette saison ? Quel est le titre le plus accrocheur ? Inversement, quelle est la couverture qui donne le moins envie de lire le livre ? Autant d’occasion de fureter dans la carte et de faire de belles découverte s!

 

5) Réaliser le défi personnel

Demandez à vos élèves de choisir trois livres sur la carte et de les lire d’ici la fin de l’année (ou les vacances de Noël si vous utilisez une carte automnale). Vous pouvez utiliser cette lecture au choix pour faire un oral ou un cercle de lecture, mais l’idée est de les laisser choisir les titres qui les intéressent et qui sont adaptés à leur niveau de lecture.

 

6) Réaliser le défi de classe

Combien de livres pouvez-vous lire tous ensemble d’ici la fin de l’année (ou Noël) ? Proposez aux élèves le défi de compléter la carte en groupe, chacun sélectionnant un titre qui lui plait, tout en essayant d’en choisir des différents chaque fois. Après ce partage, il peut être intéressant de voir quels titres restent libres. Questionnez les élèves sur leur désintérêt et, pourquoi pas, profitez de la sortie de ces livres pour leur en lire un extrait. Peut-être que certains auront finalement envie de lire un titre qui les accrochait moins de prime abord !

(Si vous le faites, écrivez-moi, j’aimerais bien suivre votre aventure !)

 

7) Partager

N’hésitez pas à demander à vos élèves de partager leurs impressions sur les romans, directement sur Sophielit.ca ou encore sur Babelio, Booknode et autres sites de partage ! D’ailleurs, s’ils sont connectés à Twitter, incitez-les à utiliser le mot-clic #livreauchoix et ainsi rejoindre une communauté littéraire plus large !

rondsophie

Sophie Gagnon Roberge

 

Diplômée de l’UQAM en 2008, Sophie Gagnon Roberge est enseignante de français au secondaire. Passionnée de littérature jeunesse, elle a rapidement cherché tous les moyens possibles pour partager cette passion avec ses élèves. Créatrice et rédactrice en chef du site Sophielit.ca, qui se spécialise en littérature pour adolescents, elle lit environ 250 titres par année et les décortique afin d’offrir aux jeunes lecteurs et aux professionnels un avis détaillé et nuancé. Au fil des années, elle s’est de plus en plus impliquée dans le milieu littéraire du livre pour adolescents, tant sur les réseaux sociaux que dans les Salons du livre du Québec et d’ailleurs. Publiant, à l’hiver 2016, Propager le plaisir de lire chez les élèves : Activités variées et suggestions littéraires pour tous les goûts chez Chenelière didactique, elle offre désormais des formations pour les enseignants ainsi que des ateliers littéraires pour les adolescents afin de contaminer le plus de gens possible avec le plaisir de lire !

     

This site is protected by wp-copyrightpro.com