Sélectionner une page

Error. Page cannot be displayed. Please contact your service provider for more details. (26)

Focus sur quelques projets transmédia

À l’occasion de Marseille-Provence 2013-Capitale européenne de la Culture, l’ArL Paca a présenté ce projet destiné au jeune public. « Les Expéditions imaginaires » s’est défini comme un parcours, une déambulation à travers des univers épiques et oniriques : illustrations, films, installations, récits sonores, jeux… alliant créations contemporaines, patrimoniales et numériques. Trois modules, dont un itinérant, ont investi les bibliothèques : « L’Ile extraordinaire des Robinsons » à Marseille, « Le fabuleux musée des songes » à Vitrolles et « À l’abordage » dans 6 bibliothèques du territoire Marseille-Provence. Chacun de ces modules a mis en scène un personnage issu de la littérature qui a pris corps dans les réseaux sociaux et des happenings. Les jeunes ont pu suivre, vivre et lire les histoires narrées par les héros de la littérature d’aventure :
• à l’Alcazar, Robinson (à partir de l’œuvre Robinson Crusoé de Daniel Defoe). Son histoire : il a tweeté jusqu’à épuisement de sa batterie sur une île déserte un mois avant l’inauguration de l’exposition. Des affiches « recherche » ont été disséminées aux alentours de la bibliothèque.
• à Vitrolles, Alice (à partir d’Alice au Pays des merveilles, de Lewis Caroll) a rédigé au jour le jour un registre des histoires survenues dans « Le fabuleux Musée des rêves » et a créé une galerie d’images sur Pinterest.
• pour « À l’abordage », Long John Silver (célèbre pirate de L’Île au trésor) a narré son périple sur une page Facebook où il a pu rencontrer de nombreux autres navigateurs (Pinocchio, Achab, Ulysse, Capitaine Nemo…).
Des comédiens ont joué ces personnages lors des inaugurations ; des films ont été publiés sur le site de l’opération.

Léon Vivien

Et si Facebook avait existé en 1914 ? Pour répondre à cette question, le profil d’un soldat fictif, Léon Vivien, a été créé afin de suivre son quotidien sur le front et d’avoir une approche de la guerre « à hauteur d’homme ». Pour chacun des post de Léon Vivien, des photos des collections du musée ont été postées, proposant ainsi une valorisation originale. La force du projet a été la capacité d’appropriation de ce profil par les internautes, chacun racontant sa propre histoire familiale. Avec plus de 60 000 fans, cette page a contribué à faire connaître le Musée de la Grande Guerre du pays de Meaux, le plus grand musée d’Europe sur la guerre de 1914-1918.

Le faire ou mourir_Claire Marguier

Géoculture

Initié par le Centre Régional du Livre en Limousin et porté depuis juin 2011 par l’AVEC Limousin, GéoCulture présente sur son site internet près d’un millier d’œuvres ou extraits d’œuvres s’inscrivant dans le territoire limousin. Littérature, arts plastiques, cinéma, musique, théâtre, architecture : tous les arts sont concernés, toutes les époques aussi, des Troubadours du Moyen-âge aux créations les plus contemporaines. GéoCulture présente des contenus culturels numérisés de tous types : texte, image, son, vidéo, art numérique, qui sont plus ou moins « altérés » par rapport au format originel. Ce passage au numérique, ce changement de média, peut poser problème en particulier pour la reproduction des peintures ou des sculptures. L’exposition GéoCulture de l’été 2014 à la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges a permis d’exposer plus d’une centaine d’œuvres présentes sur le site, donc de passer du virtuel au réel. Une commande à des artistes numériques, autour du projet Digital visions, permet aussi une ouverture transmédia.

PARU INITIALEMENT DANS LE N°153 DE LECTURE JEUNE, TRANSMEDIA, CROSSMEDIA, 2015

This site is protected by wp-copyrightpro.com