Sélectionner une page

Error. Page cannot be displayed. Please contact your service provider for more details. (1)

[PROFS DOCS] Lecteurs masculins en sous-régime ? Un EPI à la rescousse !

Le métier de professeur.e documentaliste permet d’impulser des projets pédagogiques interdisciplinaires mêlant recherches info-documentaires, culture de l’information et des médias et promotion de la lecture aux notions abordées par les autres enseignant.e.s. Partant de l’envie d’inciter les garçons à la lecture de bandes dessinées documentaires et de s’intéresser à un objet médiatique relevant des habitudes informationnelles des élèves, à savoir les vidéos diffusées sur la plateforme YouTube, le projet présenté ici se donne pour objectif la production d’une vidéo de vulgarisation scientifique « à la manière » d’un.e YouTubeur.se.

Au-delà des apports disciplinaires et du développement des compétences des élèves, nous souhaitons par ce projet et par l’utilisation – prescrite dans un premier temps – des ressources qui s’y rattachent amener les garçons à la lecture de bandes dessinées documentaires.

Un projet interdisciplinaire au long cours

   

Dans le cadre d’un EPI (1)Nous rappelons que les EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires), nés de la réforme du collège de 2016, concernent le cycle 4, soit les classes de 5e, 4e, 3e. Ce projet est toutefois transposable en lycée en adaptant le niveau d’exigence. arts plastiques / sciences physiques / information-documentation / technologie, des élèves d’une classe de 3e vont mener des recherches documentaires approfondies pour réaliser une courte vidéo de vulgarisation scientifique. Ce projet mobilisera les professeur.e.s lors de plusieurs séances dans le cadre de leurs enseignements respectifs : une première séance interdisciplinaire sera consacrée à une présentation conjointe du projet afin de préciser les objectifs attendus dans chaque discipline, les points de programme travaillés, le calendrier et la restitution exigée. Sont ensuite prévues trois séances en arts plastiques, huit en collaboration entre les enseignant.e.s documentaliste et de sciences physiques, et trois en technologie.

Les élèves choisissent un ou une scientifique dans une liste élaborée par l’enseignant.e de sciences physiques : ils devront en dresser le portrait en axant leur présentation sur les découvertes scientifiques majeures dont il ou elle est à l’origine, dans un format vidéo « à la manière » d’un.e YouTubeur.se.

APDEN

A.P.D.E.N

Association des Professeurs Documentalistes de l’Éducation Nationale

Créée en 1972, l’A.P.D.E.N. (ex FABDEN) regroupe des professeurs documentalistes de collèges, de lycées et de l’enseignement supérieur. Elle organise tous les trois ans un congrès et édite la revue professionnelle Mediadoc. Cette instance de réflexion sur la pratique et l’évolution de la profession défend la dimension pédagogique du métier de professeur documentaliste, et centre sa réflexion sur l’élève lui-même, sa culture, ses connaissances et sa place au sein d’une société en constante évolution.

www.apden.org

 

E-penser, chaîne YouTube de vulgarisation scientifique

Rendant les élèves acteurs dans le choix de leur sujet dès l’introduction du projet, et prescripteurs auprès de leurs pairs dans la restitution attendue, l’enseignant.e de sciences physiques crée les conditions d’une motivation et d’un investissement des élèves dans leurs apprentissages, sur un support qu’ils sont susceptibles de s’approprier aisément.

Cette appropriation sera facilitée par le travail mené en cours d’arts plastiques, dont le.la professeur.e se donne comme objectif d’affiner le niveau d’analyse des élèves dans le domaine de la création audiovisuelle, notamment quant à la production semi-amateure disponible sur le web (les plateformes de visionnage vidéo) de façon pléthorique(2)Correspondances avec le programme d’arts plastiques : Cycle 4, Question 1 « Représentation/image », avec comme points d’entrée : • N2 « La narration visuelle : mouvement et temps, les dispositifs séquentiels (durée, vitesse, rythme, montage, découpage, ellipse) » • N5 : « Les incidences du numérique sur la création des images fixes et animées sur les pratiques plastiques 2D/3D » . Les élèves visionnent avec les enseignant.e.s de sciences physiques et d’arts plastiques des vidéos de vulgarisation scientifique. Ils en font une analyse critique et dégagent un mode d’emploi pour réaliser leur propre vidéo. Très concrètement, l’analyse filmique vise à comprendre comment ne pas tomber dans l’écueil du manque de transition entre les plans que l’on retrouve chez certain.e.s YouTubeur.se.s, à travailler le décor, le choix des plans en extérieur…

Les élèves visionnent avec les enseignant.e.s de sciences physiques et d’arts plastiques des vidéos de vulgarisation scientifique. Ils en font une analyse critique et dégagent un mode d’emploi pour réaliser leur propre vidéo

Un support d’enseignement en information-documentation, et de promotion de la lecture auprès des faibles lecteurs, notamment masculins

Les apports en sciences et en arts plastiques seront complétés par le travail mené en information-documentation par le.la professeur.e documentaliste. Ce.tte dernier.e, dans un premier temps, sensibilisera les élèves aux enjeux de la publication sur le web et à l’importance de la vérification des informations. Dans un second temps, il.elle. introduira une source d’information hybride : la bande dessinée documentaire. L’un des objectifs sous-jacents est de créer une familiarité avec ces supports et des habitudes de lecture qui pourront ensuite se pérenniser. La valorisation de la lecture informative permettrait alors un glissement progressif vers la lecture plaisir, et pourrait ancrer des pratiques de lecture chez un public masculin jusqu’ici faible lecteur dans l’établissement. Nous avons remarqué de manière empirique que leur intérêt se manifestait plus facilement à la lecture d’ouvrages documentaires. Nous misons donc sur leur attrait pour les ouvrages utilisés lors de leurs recherches, ainsi que sur leur curiosité, pour revenir ensuite librement vers la bande dessinée documentaire. Dans un troisième temps, les collégiens seront initiés à la rédaction d’une bibliographie et d’une sitographie normées, documents secondaires répondant à des règles de présentation précises qui pourront être affinées au fur et à mesure de leur scolarité(3)Notion info-documentaire de la bibliographie sur le site de l’A.P.D.E.N..

Nous misons sur leur attrait pour les ouvrages utilisés lors de leurs recherches, ainsi que sur leur curiosité, pour revenir ensuite librement vers la bande dessinée documentaire

Un travail d’enquête préalable

Encadrés par l’enseignant.e documentaliste, afin de confirmer ou d’infirmer les informations relevées lors du visionnage des vidéos, les élèves mettent en œuvre une démarche de recherche documentaire, démarche initiée en classe de 6e et travaillée depuis tous les ans, selon une logique spiralaire(4)« Vers un curriculum en information-documentation. Chapitre 8, les programmes de l’information-documentation au collège » , dans le but d’établir une bibliographie collaborative des ouvrages scientifiques disponibles au CDI utiles pour leur projet vidéo. Après consultation de la base documentaire, ils sélectionnent les ouvrages pertinents et en font une lecture survol afin de déterminer ceux qui prendront place dans la bibliographie commune.

Dans la même dynamique, ils utilisent un moteur de recherche pour trouver un à deux sites pertinents pour chaque sujet, qui passent par la même procédure de validation (adéquation avec le sujet, niveau de lecture accessible aux élèves, qualité du contenu, notoriété de l’auteur…). Ces ressources entreront dans une sitographie normée, qui permettra aux enseignant.e.s d’apprécier l’esprit critique des élèves dans la sélection de leurs sources d’information.

La bibliographie collaborative, qui intègre également les bandes dessinées documentaires présentées au début du projet, sera mise à disposition de tous via un mur virtuel (Padlet ou Lino par exemple) et valorisée dans l’onglet CDI du site du collège.

La finalisation du scénario (storyboard) est réalisée en arts plastiques tandis que le tournage du film et son montage feront intervenir l’enseignant.e de technologie après un focus pris en charge par le.la professeur.e documentaliste sur la notion de publication sur le net (5)Notion info-documentaire de la publication sur le site de l’A.P.D.E.N..

Les élèves présentent leur vidéo lors d’un oral final. Les ouvrages plébiscités feront l’objet d’une table d’exposition au CDI, et l’on espère un fort engouement à leur endroit !

Retrouvez une interview de Marion Montaigne, auteure de Tu mourras moins bête,dans Lecture Jeune n°165, Sciences et lecture

Chaînes YouTube pouvant être intégrées au projet :

  • BAUD, Patrick, Axolot[chaîne de vidéos en ligne], YouTube, 10 juin 2013 [consulté le 9 mai 2018], 24 vidéos.
  • BENAMRAN, Bruce, E-Penser [chaîne de vidéos en ligne], YouTube, 26 août 2013 [consulté le 9 mai 2018].
  • PORCEL, Florence, Florence Porcel [chaîne de vidéos en ligne], YouTube, 14 janvier 2012 [consulté le 9 mai 2018].
  • MONTAIGNE, Marion, FREDON, Amandine, Tu mourras moins bête – ARTE [chaîne de vidéos en ligne], YouTube, 4 janvier 2016 [consulté le 9 mai 2018].

Bibliographie non exhaustive :

  • Topo. Paris : Topolino. 2495-0297
  • La Revue Dessinée. Paris : LRD SAS
  • BAUD, Patrick, et al. Axolot T.1. Delcourt, 2014, 128 p. Hors-Collection.ISBN : 9782756050751
  • IVAR, Ekeland, LECROART Etienne, Le Hasard : une approche mathématique. Le Lombard, 2016. La petite Bédéthèque des Savoirs.ISBN : 9782803637393
  • MONTAIGNE, Marion et al. Tu mourras moins bête T.4. Delcourt, 2015, 256 p. Humour de rire.ISBN : 9782756073170
  • PORCEL, Florence, SURCOUF, Erwann, Mars horizon. Delcourt, 2017. Octopus. ISBN : 978-2-7560-8553-1
  • REEVES, Hubert, CASANAVE, Daniel, L’Univers : créativité cosmique et artistique. Le Lombard, 2016. La petite Bédéthèque des Savoirs. ISBN : 9782803636396
PROJET PEDAGOGIQUE PROPOSE PAR BLANDINE GUICHOUX-FLOHR, DU BUREAU NATIONAL DE l’A.P.D.E.N.

References   [ + ]

1. Nous rappelons que les EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires), nés de la réforme du collège de 2016, concernent le cycle 4, soit les classes de 5e, 4e, 3e. Ce projet est toutefois transposable en lycée en adaptant le niveau d’exigence.
2. Correspondances avec le programme d’arts plastiques : Cycle 4, Question 1 « Représentation/image », avec comme points d’entrée : • N2 « La narration visuelle : mouvement et temps, les dispositifs séquentiels (durée, vitesse, rythme, montage, découpage, ellipse) » • N5 : « Les incidences du numérique sur la création des images fixes et animées sur les pratiques plastiques 2D/3D »
3. Notion info-documentaire de la bibliographie sur le site de l’A.P.D.E.N.
4. « Vers un curriculum en information-documentation. Chapitre 8, les programmes de l’information-documentation au collège »
5. Notion info-documentaire de la publication sur le site de l’A.P.D.E.N.

This site is protected by wp-copyrightpro.com