Sélectionner une page
Warning! StaticAdd.com has expired. If this is your domain name you must renew it immediately before it is deleted and permanently removed from your account. To renew this domain name visit http://www.NameBright.com

2105 mémoire interdite

Anouk Filippini

En 2105, il n’existe plus que deux classes sociales. Les Lastings, qui vivent dans le luxe, peuvent atteindre l’âge de 400 ans grâce à un sérum ; les Vulnérables n’ont pas ces privilèges. Tous les ans, un concours basé sur les capacités cérébrales permet à de jeunes Vulnérables de changer de vie et de recevoir le sérum. Sophia, une adolescente Vulnérable qui a toujours vécu proche des Lastings, décide, contre l’avis de sa mère, de se présenter aux épreuves. Peu à peu, elle est assaillie par d’étranges souvenirs qui semblent venir du passé. Mais dans cette société totalitaire, tout ce qui s’est passé avant la Catastrophe des Grandes Eaux est complètement tabou. Anouck Filippini réussit à traiter un thème classique de dystopie de façon originale et inventive, avec par exemple ce concours lors duquel les jeunes candidats doivent créer des œuvres d’art virtuelles grâce à leurs ondes cérébrales. L’autrice soulève une intéressante réflexion sur la mémoire, arme ultime contre l’oppression, et montre comment les dérives de notre société actuelle peuvent créer les sociétés totalitaires de demain. Les personnages ont une vraie profondeur et des personnalités atypiques ; Sophia, en particulier, est fragile et n’a rien au départ d’une rebelle. Malgré une fin abrupte et légèrement décevante, ce gros roman est difficile à lâcher avant la fin. Il pourra plaire aux adolescents dès 13 ou 14 ans.

Soizik Jouin

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com