Sélectionner une page
Warning! StaticAdd.com has expired. If this is your domain name you must renew it immediately before it is deleted and permanently removed from your account. To renew this domain name visit http://www.NameBright.com

Colloque de l’Observatoire

 Gardons le contact. Les adolescents et le paradoxe des écrans.

4e édition du colloque annuel de l’Observatoire de la lecture et de l’écriture des adolescents

Ouverture du colloque par Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture

Du groupe à l’isolement, des copains à la famille, des embrassades aux gestes-barrières, la pandémie comme le confinement ont bouleversé et reconfiguré les relations. Voie d’accès vers l’extérieur depuis des logis confinés, internet, à travers l’usage des réseaux sociaux, des plateformes de visio-réunions, des sites, a permis à une partie des adolescents de continuer à se voir, à s’écrire, à se lire, à se parler, à étudier… Antérieurement redouté par les parents, l’écran est devenu au sein de la sphère familiale l’objet protecteur qui permet la rencontre en évitant ses aléas et ses risques. Pour les adolescents, fréquemment en recherche d’une « communauté », quels types de contact ont-ils été préservés, privilégiés, créés, dans ces circonstances ? Comment caractériser ces relations numériques paradoxales ?

Confrontés à cette situation nouvelle, les « médiateurs » ont, de leur côté, une représentation souvent négative de cette distance imposée. Certains pourtant ont essayé de repenser leurs actions autour de la lecture et de l’écriture des jeunes : quelles autres formes de présence ont-ils essayé de manifester ?

Dans quelle mesure la diversité des publics visés, avec par exemple leurs différences socio-économiques ou sociologiques peut-elle et doit-elle jouer sur les formes adoptées ? Celles-ci vont-elles au-delà de la simple transposition des médiations en présence réelle ? Et, si c’est le cas, comment y fait-on place aux interactions avec les adolescents, à leur initiative ?

En se déplaçant vers les gains possibles permis par la distance et les pratiques innovantes qu’elle commande, la réflexion nécessite par rebond une interrogation sur la pratique en présentiel : quels renversements de conception implique-t-elle pour les médiateurs ?

Cet événement est soutenu par le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, le ministère de la Culture, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

En savoir plus sur l’Observatoire

 

Informations pratiques

Mardi 26 janvier 2021 – en ligne

Gratuit sur inscription – ÉVÉNEMENT COMPLET

Retrouvez les actes du colloque dans le numéro Lecture Jeune de mars 2021

10h00 > 12h30 - PARTIE 1. L'ÉCRAN FAIT-IL ÉCRAN... ?
10h00 – Ouverture du colloque par Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture.

10h15 – LE REMUE-MÉNINGE

Christine Mongenot, ancienne maîtresse de conférences en littérature, responsable du master Littérature de jeunesse: formations aux métiers du livre et de la lecture pour jeunes publics à l’Université de Cergy-Pontoise/Espé de Versailles

L’ÉCRAN FAIT-IL ÉCRAN À LA CONSTRUCTION DE SOI ? – Deux interventions en simultané et au choix

10h30 – Quels usages de l’écran pour permettre la construction de soi ?

Christine Cannard, psychologue clinicienne, docteur en Psychologie du développement, de l’enfant et de l’adolescent. Ingénieur de Recherche INSERM

Animation par Christelle Gombert, rédactrice en chef de la revue Lecture Jeune

10h30 – Les pratiques numériques dématérialisées des 15-24 ans

Raphaël Berger, directeur des Etudes et de l’Offre Légale Hadopi

Animation par Sonia de Leusse-Le Guillou, directrice de Lecture Jeunesse

QUAND L’ÉCRAN ÉLARGIT LA RELATION – Deux interventions en simultané et au choix

11h00 – De Mots d’Ados à La vingtaine en quarantaine : quand les ados se racontent

Irvin Anneix, artiste multimédia

Animation par Christelle Gombert, rédactrice en chef de la revue Lecture Jeune

11h00 – « Correspondances internationales », ce que les ados écrivent de l’époque du Coronavirus

Joëlle Bordet, psychosociologue et chercheuse au CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment)

Animation par Sonia de Leusse-Le Guillou, directrice de Lecture Jeunesse

11h30 – PAUSE

L’ÉCRAN, ÉCRAN OU FENÊTRE POUR LES APPRENTISSAGES FORMELS – Deux interventions en simultané et au choix

Les compétences numériques scolaires et électives des ados : plutôt que de parler de décrochage pendant le confinement, comme si celui-ci marquait une rupture dans les usages du numérique, voyons plus largement l’état des lieux, indépendamment de ce moment conjoncturel. Quelle est, de fait, l’appropriation du numérique par les enseignants et son impact sur les apprentissages des ados : quels sont ses intérêts et sur quels critères reposent les inégalités ?

11h45 – Usages scolaires. « Que sait-on de l’influence du numérique sur les pratiques des enseignants et sur les apprentissages scolaires des élèves en France aujourd’hui »

André Tricot, professeur de psychologie cognitive à l’Université Paul Valéry Montpellier 3 (laboratoire Epsylon)

Animation par Sonia de Leusse-Le Guillou, directrice de Lecture Jeunesse

11h45 – Racine et Facebook

Si les réseaux sociaux ont tendance à être considérés comme un loisir, éloignant de l’école et de la lecture, plusieurs enseignants de français tissent au contraire des liens entre Facebook ou Instagram et des œuvres littéraires patrimoniales. Il s’agira d’observer, comprendre et interroger cette pratique à travers l’exemple de la lecture d’une tragédie de Racine, Iphigénie : dans quelle mesure les réseaux sociaux, loin d’éloigner le jeune lecteur, permettent-ils au contraire de construire des passerelles entre eux et une culture littéraire qui n’est pas la leur ?

Claire Augé, Enseignante de Lettres Modernes en lycée et formatrice à l’Inspé de Lyon

Animation par Christelle Gombert, rédactrice en chef de la revue Lecture Jeune

14h30 > 15h30 - PARTIE 2. AGORA : VOUS AVEZ LA PAROLE

L’ÉCRAN, FAIT-IL VRAIMENT ÉCRAN… À LA « MÉDIATION » ?

14h30 – Usages hors scolaires. « Plaidoyer pour une (re)connaissance des pratiques de lecture et d’écriture des ados »

Anne Cordier, maîtresse de conférences habilitée à diriger des recherches en Sciences de l’information et de la communication, Université de Rouen Normandie – INSPE, Membre de l’UMR 6590 ESO

Animation par Sonia de Leusse-Le Guillou, directrice de Lecture Jeunesse

15h00 – La parole aux médiateurs

Discussions en petits groupes – Les participants échangent sur les questions soulevées depuis le matin. Restitution des propos en conclusion du colloque.
15h30 > 16h45 - PARTIE 3. QUAND LES MÉDIATEURS GARDENT LE CONTACT

DE L’OFFRE À LA MÉDIATION NUMÉRIQUE – Les participants pourront suivre 2 interventions différentes dans l’après-midi.

15h30 – La chasse au trésor numérique de Balto : l’Ecole des Loisirs sur Instagram

L’été dernier, une chasse au trésor dans Paris s’est transformée en chasse au trésor virtuelle sur Instagram pour lancer Balto, le roman de Jean-Michel Payet dans la collection Medium +, de l’Ecole des Loisirs. Quel rôle les jeunes ambassadeurs de la maison d’édition ont-ils joué sur les réseaux sociaux ? Comment rendre l’univers de l’auteur à travers des posts ? Au-delà de cette expérience, comment une community manager fédère-t-elle et anime-t-elle sur les réseaux sociaux la communauté de lecteurs de l’Ecole des Loisirs ?

Aude Blin Kernivinen, Community manager

Animation par Christelle Gombert, rédactrice en chef de la revue Lecture Jeune

15h30 – Faire lire à voix haute derrière l’écran : « Le jardin poétique de Robert »

« Le jardin poétique de Robert » : conçu en partenariat entre la médiathèque R. Desnos de Montreuil, le lycée professionnel horticole de la ville et la compagnie du Théâtre de l’Imprévu, ce projet de lecture à voix haute de poèmes de Robert Desnos par les jeunes, initialement prévu en présentiel avec une restitution à la médiathèque, a basculé en ligne lors du premier confinement. Quel accompagnement des jeunes, quelle tournure inattendue du projet, quelles limites et quels gains pour les adolescents ?

Eric Cénat, comédien metteur en scène et directeur de la compagnie de théâtre du Théâtre de l’Imprévu et Valérie Beaugier, Bibliothécaire responsable du pôle ados à la bibliothèques de Montreuil

Animation par Sonia de Leusse-Le Guillou, directrice de Lecture Jeunesse

16h00 – Faire écrire les ados avec des fanfictions

Comment utiliser la fan fiction en classe pour désamorcer le rapport à l’écrit scolaire, raccrocher les élèves, développer leur créativité, leurs compétences littéraires et littératiques ?

La malette pédagogique du projet : https://www.pedagogie.ac-nice.fr/fanfictionalecole/

Magali Brunel, maîtresse de conférences habilitée à diriger des recherches au sein de l’ESPE de l’université côte d’azur, membre du laboratoire LiNE

Animation par Christelle Gombert, rédactrice en chef de la revue Lecture Jeune

16h00 – Un bouleversement des représentations ?

Lire Emile Zola pour créer un jeu vidéo : quand la lecture devient fonctionnelle, quels bouleversements dans les représentations ?

Alina Nastase Gonzalez, ATER Didactique de la littérature, INSPE de Caen-Normandie

Animation par Sonia de Leusse-Le Guillou, directrice de Lecture Jeunesse

16h30 CONCLUSION : QUELLES QUESTIONS SE POSENT LES MEDIATEURS ?

La parole à la salle pour cette conclusion qui restituera les propos énoncés par les participants lors des groupes de discussions : quelles idées phares, quelles nouvelles questions retiennent les participants au colloque ? Quelles modifications de pratiques envisager ?

Nous aussi, « gardons le contact » : RDV mardi 29 juin 2021 (visio, 2h)
Quelles actions, quelles réflexions après cette journée ?

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com