Sélectionner une page

Error. Page cannot be displayed. Please contact your service provider for more details. (31)

72 heures

Marie-Sophie Vermot

72 heures, c’est le temps qu’a Irène, qui vient d’accoucher, pour signer les papiers entérinant sa décision d’abandonner son fils sous X. Cette jeune lycéenne effacée s’est retrouvée enceinte suite à un premier rapport. La situation ébranle toute sa famille et fait resurgir des secrets et des rancœurs passées. Malgré les pressions et les insistances de son entourage, elle réussira à défendre son choix avec détermination, sans pour autant se placer en opposition frontale.

Sur un sujet aussi grave, l’auteure fait entendre sans pathos ni moralisme une voix adolescente authentique, intimiste et pudique. Le récit se lit d’une traite, bouscule les idées reçues et force le respect.

Agathe Kalfala

& lu et conseillé par Cécile Robin et Pauline Wabant

Ce court roman traite la grossesse adolescente sous un angle original, celui de la découverte précoce de la maternité. Irène doit-elle profiter des uniques moments qu’elle aura avec le petit Max, au risque de s’attacher à lui ? Doit-elle au contraire se protéger de cet amour qui la submerge ? Le texte suit le flot de ses pensées, au gré de ses souvenirs, de ses doutes et de son présent à l’hôpital, intégrant dans ce flux intérieur la voix des autres personnages au discours indirect libre. Le lecteur comprendra à la fin que le livre qu’il tient entre les mains est en réalité la lettre qu’Irène adresse à Max pour lui raconter son parcours et lui expliquer son choix. Un texte marquant, d’une puissance émotionnelle rare.

Christelle Gombert

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com