À copier 100 fois quat – Antoine Dole

Editeur et collection:

Nombre de pages :

Lire en version originale
Harcelé à l’école, le narrateur ne sait pas comment répondre aux attaques. Il refuse d’en parler à son père qui lui a toujours appris qu’il ne devait pas se comporter comme une « mauviette », « un homo ». Le jeune héros trouve du réconfort grâce à une amie qui comprend la situation, le défend contre les bourreaux de l’école et le convainc de parler à son père. Une fois le pas franchi, la vie de l’adolescent change. Confronté à la vérité qu’il occultait depuis longtemps, son père va enfin lui dire qu’il l’aime tel qu’il est. En une quarantaine de pages, A copier 100 fois évoque la violence à l’école, celle à l’égard des homosexuels, mais aussi la difficulté à ne pas correspondre aux attentes des parents. Ce texte, sensible et riche en émotions, prend des allures de confidence et se termine sur une note d’espoir. Antoine Dole, coutumier des thèmes percutants (comme dans Laisse brûler qui parlait déjà d’homosexualité mais aussi de violence), aborde le sujet de manière délicate avec beaucoup d’honnêteté. Après les débats houleux sur le mariage pour tous, ce roman apaise par son ton positif, malgré un début dramatique. A copier 100 fois est sans aucun doute le meilleur titre de la collection « mini-roman » qui, tout comme la collection « D’une seule voix », publie des textes courts, à la première personne, et propices à la lecture à voix haute. Marilyne Duval

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com