Alice

David Moitet

Sam est reçue à l’institut Alice, une école pour surdoués que vient d’intégrer son meilleur et seul ami, qui ne lui donne plus aucune nouvelle. Sur place, Sam s’aperçoit que chaque nuit, ses camarades manifestement hypnotisés s’adonnent à des activités illicites (détournement de fonds, vols de secrets industriels, etc.). Il s’avère qu’Alice, la propriétaire de l’école, est une intelligence artificielle qui a échappé à ses créateurs et entend prendre le contrôle de la planète.

Ce roman a été écrit dans le cadre du feuilleton des Incos, dispositif de coécriture entre un auteur et une classe mené dans le cadre du prix des Incorruptibles. Comme il est très court, l’intrigue va droit au but et ne ménage aucun temps mort. Malgré cela, le mystère sur l’identité d’Alice est gardé suffisamment longtemps pour entretenir le suspense et l’enquête n’est pas trop rapide. Celle-ci se transforme rapidement en lutte contre les dérives numériques, ce qui soulève une réflexion intéressante sur l’utilisation des innovations technologiques. Le roman, qui ne présente aucune difficulté de vocabulaire, est émaillé de légères références à Alice au Pays des Merveilles.

Oihana Olazcuaga-Garibal

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com