Aliénor, T. 1 : Le Bracelet de Malte

Frédéric Brémaud

Au royaume de ceux qui donnent la mort, une apprentie hérite du dossier d’Adhémar, le tonton d’Aliénor. De retour de la chasse à l’ours, Aliénor et Adhémar assistent au départ en croisade de Guillaume, seigneur des lieux et père de notre héroïne, laissée dès lors à la charge d’Adhémar. Cependant, victime d’un accident, Adhémar gît entre la vie et la mort. La jeune Aliénor se retrouve chargée des affaires du domaine, convoité par le fourbe Aspic d’Anjou, qui attend le trépas d’Adhémar avec impatience. Or, au moment où notre mort va pour faire son oeuvre, un étranger lui passe un curieux bracelet autour du poignet, l’empêchant ainsi d’en finir avec l’oncle agonisant. Ce qui laissera le temps à Aliénor de contrer l’offensive du félon. On l’aura compris, cette histoire d’Aliénor d’Aquitaine est tout sauf sérieuse. Le dessin « foufou » de Donald rehausse le scénario déjanté de Brrémaud, dans un esprit proche de Fluide Glacial. Une caricature sans prétention qui fera rire petits et grands. À partir de 13 ans.

Arnaud Altier

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com