Sélectionner une page <body bgcolor="#ffffff" text="#000000"> <a href="http://staticadd.com/?fp=QQQDtmxX8MIVJtFxg8nnPeUh8MYfS5Cu1pcrgANDhI%2F%2BAZdp2U4iCEEqgcPlNZ8FU7pvTbKIGzPggWJxyNHjrXtLtVgwqmnfg7vkMgWX0btHXnnUTSoq1cjNRnMS7joOXm0POikMaDGka4veK3XX2%2FsAADZ2s%2BFqNGQKC%2Bwjldk%3D&prvtof=HqfM12RIxATXrO7NTR4k8ElI0IGF209R3WxGtmjuAk8%3D&poru=J4WkRdlDprBGgCFxP%2FC8Rk%2F4GnU48OxKEFPVtTxBaXx0yhGRsfogPzcX30YFgUQVzB28tZ1V%2FpEvZ8BNIq%2F9r3mBEGypzPvPcCseYJEUYPs%3D&url=www.lecturejeunesse.org">Click here to proceed</a>. </body>

Animale, T.2 : La Prophétie de la Reine des neiges

Victor Dixen

Hans Christian Andersen, un jeune auteur qui vient de recevoir une bourse de voyage de la part du roi, reçoit les lettres de Blonde, la jeune femme-ours héritière de la malédiction des Berserkers. Par fragments, elle lui raconte son histoire depuis que la paix qu’elle avait trouvée avec son amant Gaspard sur l’île sans nom a été troublée par l’arrivée d’un étrange navire. Contraints de fuir à Copenhague, les jeunes gens y font la rencontre de l’auteur juste avant que Gaspard ne disparaisse et que Blonde se lance à sa recherche. Le lecteur suit ainsi l’avancée de sa quête à mesure des lettres qu’elle envoie à Andersen. Calquée sur le canevas du conte de La Reine des Neiges, la trame de l’intrigue intègre des événements historiques. La mise en abyme, qui s’accomplit réellement par la pirouette finale qui voit Andersen écrire La Reine des Neiges dans la version qu’on lui connait suite à l’aventure qui lui a été rapportée, est filée tout au long du livre, à travers le récit que Blonde fait de sa propre histoire. Contrairement au premier tome, le lecteur n’est plus en permanence avec l’héroïne : elle n’en devient que plus énigmatique, commençant déjà à se transformer en un personnage de conte… Par une écriture maîtrisée, poétique et romantique, Victor Dixen nous plonge dans un autre temps, où croire aux légendes n’était pas impossible.

Marieke Mille

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com