Anonyme, T.1

Chiraka Kimizuka

Lorsque Takashi, 13 ans, découvre un enseignant en train de violer son amie, il le tue à coups de batte. Comme il n’explique pas son acte aux autorités, il est condamné et devient le « collégien X » dans les médias. Deux ans plus tard, il retourne dans un lycée sous un autre nom. Mais cette nouvelle vie anonyme ne dure pas longtemps : un compte Twitter révèle la vérité aux camarades de Takashi. L’affaire refait surface, en même temps que le harcèlement qu’a subi sa famille. Ancré dans la société japonaise où la honte touche tous les proches du coupable, ce seinen soulève des sujets de société tabous. Les graphismes peuvent choquer les âmes sensibles – par exemple lorsque l’enseignant prend en photo sa victime mineure, sidérée et partiellement nue. La violence se trouve démultipliée par les réactions des internautes qui demandent à voir la sœur de Takashi nue, ou encore par les voisins qui injurient sa mère et dégradent son restaurant. Ce harcèlement intensif saura toucher les jeunes adultes habitués aux campagnes de harcèlement ciblées sur des personnalités en ligne. Le récit propose des pistes de réflexion sur la justice et le droit à l’oubli. La suite de la série devrait voir les viols de l’enseignant révélés publiquement et montrer ainsi une autre violence, celle dont la jeune collégienne a été victime. Le manga prend enfin des allures de thriller lorsque Takashi cherche à comprendre qui est derrière ce rejet du droit à l’oubli et quelles sont ses motivations. La série sera achevée en quatre tomes.

Cassandra Buigues

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com