Au rebond

Jean-Philippe Blondel

Alex est un jeune lycéen qui vit seul avec sa mère célibataire dans un petit appartement de cité. Sa vie ne lui semble pas « assez », jusqu’au jour où il fait la connaissance de Christian qu’il estime plus chanceux. Ce dernier est le fils unique d’une riche famille bourgeoise, habite une grande villa et connaît un certain succès auprès des filles… Mais, un jour, le jeune homme ne vient plus en classe et ne donne plus aucune nouvelle. Alex, inquiet pour son ami, débarque chez lui et découvre la maison laissée à l’abandon. Le père de Christian a quitté le foyer pour une autre femme et le jeune homme veille sur sa mère complètement déprimée… Alex et sa mère vont les aider et, ensemble, ils vont découvrir l’importance de la solidarité. Ce roman de Jean-Philippe Blondel, très facile d’accès et sans prétention, décrit avec justesse les affres de l’adolescence, les problèmes du quotidien, et montre que si, à côté, l’herbe semble toujours plus verte, la vie réserve parfois des surprises… Le style enlevé du roman et les réflexions des personnages, drôles, malgré la situation, nous entraînent à leurs côtés. Le tout sur fond de « basket », qui rythme la vie des adolescents. Transformés par cette expérience, les deux amis paraissent plus forts et plus authentiques.

Anne Clerc

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com