Blé noir

Aurélie Wellenstein

Lilian, jeune étudiant, fait partie d’un groupe de hackers écologistes. Un soir de vacances, à Nîmes, il fait la connaissance d’une jeune écologiste enflammée qui se fait appeler Blé. Celle-ci méprise les actions en ligne, qu’elle trouve inutiles, et préfères les actions « coup de poing » sur le terrain. Sur un coup de tête, Lilian décide de fuguer pour accompagner Blé et son chien, qui fuient ensemble un beau-père maltraitant.

Loin de ses romans de fantasy habituels, Aurélie Wellenstein signe ici une histoire contemporaine, ancrée dans les préoccupations actuelles. L’histoire d’amour passionnée entre les personnages est aussi tendue et complexe, puisque les personnages se retrouvent confrontés à leurs points de vue différents sur l’engagement écologiste. Le pessimisme de Blé et l’optimisme de Lilian s’affrontent et invitent le lecteur à mener sa propre réflexion sur le monde d’aujourd’hui. Certaines scènes brutales, voire choquantes, rendent compte sans filtre de la situation problématique des animaux d’élevage. Le roman montre aussi, néanmoins, que le chemin des dénonciations et de la colère peut être dangereux. Les protagonistes en ressortiront finalement grandis et enrichis de leur influence mutuelle. Un roman unique en son genre.

Camille Boby de la Chapelle

& lu et conseillé par Christelle Gombert

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com