Bloodlines, T. 1

Richelle Mead

Bloodlines, premier tome d’un spin-off de Vampire Academy, est centré sur le personnage de la jeune Sidney. Appartenant aux alchimistes, un groupe d’humains et de scientifiques qui considère les vampires et la magie comme le mal absolu, Sidney a aidé Rose, l’héroïne à moitié vampire de Vampire Academy, à sauver Dimitri, l’amour de sa vie. Considérée par les autres comme une « coureuse de vampires », Sidney est chargée d’une mission délicate : protéger la jeune princesse vampire Jill, menacée de mort. Aussi vont-elles devoir se cacher parmi les humains dans un collège de Californie… On pourrait s’attendre à ce que cette suite ne soit qu’une exploitation commerciale de la série, mais ce n’est pas du tout le cas ! Richelle Mead réussit la prouesse de se renouveler en apportant un nouvel éclairage sur ce monde où humains et créatures surnaturelles cohabitent tant bien que mal. Le lecteur découvre en effet un tout autre point de vue : dans Vampire Academy, Rose avait la parole, alors que c’est ici Sidney qui s’exprime. Conditionné pour protéger les Hommes des vampires et de leur magie, ce personnage est très fort et émouvant. Elevée durement par son père, vouée dès l’enfance à devenir alchimiste, elle manque de confiance en elle et découvre, au contact des vampires, l’amitié, la douceur de vivre et (peut-être) même l’amour… L’auteur rend tout à fait réaliste une société complexe et contrastée, mêlant assez habilement plusieurs intrigues dans un récit passionnant. On peut d’autant plus déplorer la laideur de la couverture qui ne donne vraiment pas envie d’ouvrir le livre !

Soizik Jouin

0 Commentaire