Cassius

Catherine Locandro

Qui est ce boxeur au regard tendre et au sourire charmeur prénommé Cassius ? C’est Mohammed Ali, qui proclame : « Je suis l’Amérique. Je suis cette partie du pays que vous ne voulez pas reconnaître. Mais habituez-vous à moi : noir, sûr de moi, présomptueux. La boxe, c’était juste pour me présenter au monde. »

Ce sont effectivement ces traits de caractère qui ressortent de cette biographie fictionnelle, qui suit le boxeur de ses débuts à son apogée. L’autrice, également scénariste, brosse avec talent le portrait de la famille de Cassius en leur prêtant des dialogues authentiques qui rendent le récit captivant. En toile de fond, les lecteurs découvrent le contexte ségrégationniste des États-Unis des années 1950. Une discrimination que Cassius est bien décidé à combattre par la boxe avec la complicité de son frère, la tendresse de sa mère et le soutien de ses entraîneurs. Le découpage en chapitres courts rythme la lecture de cette histoire énergique. Le roman donne envie d’aller regarder les matches du boxeur ou les films documentaires qui lui sont dédiés, cités en fin d’ouvrage.

Agathe Kalfala

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com