CE QUE PÈSENT LES MOTS

Lucy Michel

Cet essai documentaire, remarquable par son accessibilité, montre l’importance du vocabulaire employé dans la vie quotidienne. L’acte de nommer et de surnommer, les insultes et les discriminations, l’orthographe et le genre grammatical, ainsi que la langue de la nation et les accents de France sont autant de sujets traités de façon claire et concrète. Culturellement et historiquement construite, vivante et évolutive, la langue y est présentée comme une possible vectrice de violences réelles et symboliques. Loin d’être rébarbative ou excessivement didactique, la linguiste Lucy Michel rappelle au lecteur la nécessité de mesurer l’impact du langage. De nombreux exemples médiatiques de la décennie passée sont utilisés pour expliciter le propos. Sans se limiter à un débat pointu pour linguistes en herbe, l’autrice évoque le caractère éminemment politique du langage en ce qu’il sert, notamment, à décrire, à nommer, à définir la réalité et influence ainsi nos actes. Ce manifeste engagé en faveur de la lutte contre les discriminations (sexisme, racisme, etc.) vise à pousser chaque lecteur à analyser son propre rapport à la langue. Le texte est accompagné des illustrations bienvenues de Mirion Malle, avec son style si caractéristique, anguleux et en aplats de couleur. Ce que pèsent les mots pourra servir de support aux débats et aux réflexions avec les jeunes, de la fin de l’école primaire jusqu’à la fin du secondaire. Il se prête aussi bien à être feuilleté au gré des chapitres que lu de bout en bout. Les lecteurs qui auront apprécié le ton du livre pourront se tourner vers celui d’Élise Thiébaut, Les Règles… quelle aventure !, paru chez le même éditeur et également illustré par Mirion Malle.

Cassandra Buigues & Yaël Wilson

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com