Chroniques des Cinq Trônes, T.1

Anthelme Hauchecorne

La mägerie nécessite deux personnes pour être pratiquée. En fuyant le mari qu’on lui a imposé, Liutgarde a donc renoncé à son pouvoir. Exilée, elle arpente une forêt hostile, ancien royaume des Faëes de l’Hiver, en compagnie de caravaniers et d’un mäge recherché pour divers crimes. Celui-ci a passé un pacte secret avec Dame Hölle, dernière Faëe de l’Hiver. Or, celle-ci a une revanche à prendre sur les mäges humains qui ont exterminé son peuple et est prête à se servir de toutes les armes en sa possession.

Ce début de tétralogie crée un monde original dans lequel les fées s’opposent aux humains et où la magie est construite autour des quatre saisons. L’intrigue de ce premier volume, qui comporte déjà un vrai dénouement, s’appuie sur une galerie de personnages nuancés, du côté des adjuvants comme des antagonistes. Au fil des chapitres se dessine une réflexion sur le pouvoir, magique aussi bien que politique. L’auteur déploie peu à peu les différentes facettes de l’univers et de l’intrigue dans une habile élaboration : aucun élément n’est superflu et chaque détail arrive au bon moment. Il utilise, de plus, une langue riche, ciselée et très imagée, qui transporte immédiatement dans cet univers aux accents médiévaux. Ce premier volume très complet devrait plaire autant aux adolescents qu’aux adultes.

Oihana Olazcuaga-Garibal

L’univers de ce long roman de fantasy s’avère très riche, notamment grâce au concept original d’une magie qui se pratique à deux. L’univers fantastique, cruel et froid de ce roman se démarque dans un paysage littéraire où la fantasy est souvent manichéenne. Mais le principal intérêt du livre réside dans ses personnages entremêlés dans des tragédies diverses. Chaque protagoniste, même secondaire, est développé. La pratique de la Mägerie étant divisée en quatre styles associés aux saisons, un tome par saison est prévu.

Maïté Patrone

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com