Comment j’ai piqué la petite amie alien de Johnny Depp

Gary Ghislain

David, 14 ans, rencontre chez son père pédopsychiatre Zelda, une jeune patiente assez bizarre. Elle prétend venir de la planète Vahalal, peuplée uniquement de femmes, et avoir pour mission d’y ramener un humain pour que les guerrières vahaliennes puissent se reproduire. Elle doit le trouver puis l’embrasser afin de vérifier si son code génétique est le bon. Seul problème : l’Elu s’appelle… Johnny Depp. Même si l’acteur est de passage à Paris, l’entreprise semble difficile. C’est sans compter sur la détermination de Zelda et ses pouvoirs très particuliers. David, tombé raide amoureux de la jeune fille, la suit dans cette folle aventure. Pour apprécier pleinement ce roman totalement déjanté, il faut abandonner toute velléité de vraisemblance ou de rationalité et se laisser aller au joyeux délire orchestré par l’auteur. Les dialogues sont très drôles et les personnages, certes loufoques, se révèlent fort attachants, en particulier Zelda, qui n’a que mépris pour les plaisirs et émotions terrestres, mais résiste bien mal au goût incomparable de la glace à la vanille Lenôtre… Malgré quelques problèmes de construction et une pirouette finale un peu facile, on s’amuse beaucoup avec ce roman. Plein de rebondissements et très original, il peut être lu par des jeunes lecteurs mais séduira aussi, par son humour de potache, des adolescents plus âgés. Une bizarrerie supplémentaire : l’auteur, qui vit à Antibes, est français mais a écrit ce premier roman… en anglais !

Soizik Jouin

0 Commentaire