Couleurs

Sylvain Escallon

Un homme à l’allure inquiétante se présente comme un célèbre artiste peintre. Dans son immense propriété à la campagne, il recueille un jeune homme amnésique, survivant d’une catastrophe. Pris de violents maux de tête, le garçon est envoyé chez un médecin aux méthodes étranges. Pour le soulager, celui-ci le plonge dans un bain de couleurs. Véritablement hypnotisé, le garçon s’exprime désormais en peignant des toiles colorées. Le héros se voit usurper ses souvenirs et son talent dans une atmosphère très sombre. L’album, avec beaucoup d’originalité, installe cette ambiance délétère par des traits gras noirs et par la quasi absence de texte. Le silence pèse sur toute l’intrigue. La construction en sept parties s’achève par un retour au premier chapitre – à une nuance près –, teintant le récit d’une touche fantastique. Le lecteur, lui aussi hypnotisé, se laisse emporter par l’alternance de détails de la nature et d’espaces urbains, de regards vides ou exorbités. Et, surtout, par le flux de couleurs flamboyantes.

Agathe Kalfala

& lu et conseillé par Aude Biren

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com