De la part du diable

Aina Basso
Ce roman dont l’action se déroule au XVIIe siècle, croise les destins de Dorothe et d’Elen, deux adolescentes de 16 ans. La première, fille de bonne famille, est mariée à un homme plus âgé qu’elle suit en Norvège où l’appelle sa tâche d’instructeur des procès en sorcellerie. La mère d’Elen est guérisseuse et enchaîne les aventures et les enfants. Elle transmet une partie de son savoir à sa fille avant d’être arrêtée pour sorcellerie. Elen se lance alors à sa recherche et croise la route de Dorothe. Les narrations menées par l’une et par l’autre sont entrecoupées de passages d’un vieux livre noir norvégien qui ajoute à la dimension fantastique de l’ouvrage. En effet, si le livre est très documenté sur les événements historiques – notamment pour les passages de procès – le fantastique plane tout le long de la narration. Elen et sa mère ont effectivement des pouvoirs. Ce parti-pris permet de plonger le lecteur avec force dans le temps de la narration en laissant les légendes et les croyances populaires y prendre une place. Dans un style travaillé, l’auteur dépeint des scènes saisissantes de sorcières brûlées vives et n’épargne pas les tortures subies par les malheureuses accusées. Aina Basso, historienne, s’est richement documentée pour construire son roman : les propos tenus lors des procès proviennent d’archives, ce que l’auteur explique dans l’épilogue. L’écriture élégante et acérée amplifie la portée dramatique du destin chahuté des deux héroïnes.
 
Marieke Mille

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com