Sélectionner une page

Error. Page cannot be displayed. Please contact your service provider for more details. (24)

Dream box

N.M. Zimermann
Coup de ♥ 2014  

Ce roman fantastique, qui peut être rapproché du Passage du Diable d’Anne Fine, est à adresser à de bons lecteurs. En effet, ces ouvrages ambitieux ne sont pas construits avec les ressorts classiques des romans pour adolescents et se passent même de repères pour mieux perdre ceux qui les lisent dans des méandres angoissants. Outre une intrigue des plus étranges et tortueuses, N.M. Zimmermann livre un portrait saisissant de l’Amérique profonde des années 1980-90, par le biais d’une galerie de personnages à la psychologie finement développée. Le récit se concentre sur Jeffrey, petit garçon de neuf ans, qui vit chaque soir l’angoisse de retrouver les ombres de sa chambre. Cette peur d’enfant, qui exaspère ses parents, est pourtant bien réelle et la noirceur qui rôde autour de lui s’infiltre progressivement dans les esprits de son entourage. Chacun, depuis son chien jusqu’à son institutrice, lui devient hostile et son père, plus que tous, se métamorphose inexorablement en un psychopathe digne du Shining de Stephen King. Alors que la vie de Jeffrey tourne au drame, un vieil homme part à sa recherche à travers tous les Etats-Unis pour lui remettre une boîte, la « Dream Box », qui enfermera les ombres. Le petit garçon ne devra jamais l’ouvrir, car ces dernières l’emporteraient dans une nuit sans fin. Dream box est un récit s’appuyant sur une ambiance méticuleusement posée : le lecteur accompagne de manière totalement empathique Jeffrey sur un sentier de plus en plus sombre. Les chapitres sont brefs, comme autant de marches d’une descente aux enfers.

Morgane Vasta   Blog de l’auteur : Les livres, le Japon, les vampires : Bienvenue dans l’étrange monde de N. M. Zimmermann

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com