Fils de Django

Yann Mens

En classe de guitare classique au conservatoire, Alexandre ne peut s’empêcher de donner un rythme un peu jazzy au prélude de Bach qu’il interprète ! La guitare de jazz de son père, musicien, mort dans un accident de voiture, lui tend les bras. Mais il ne s’en trouve pas digne. Pour pouvoir s’offrir les cours d’un vrai professeur de jazz, il va devoir travailler. Il se trouve entraîné dans un groupe de quatre papis plutôt ronds pour jouer dans les bals du samedi soir. Il s’y révélera très bon pour l’improvisation et prêt à poursuivre dignement le chemin de son père. Ce roman met joliment en valeur et avec humour le sens de l’honneur et le courage d’Alexandre. Un hommage à Django Reinhardt, l’un des plus grands guitaristes de jazz. Pour les amateurs de jazz, à partir de 14 ans.

Agnès Donon

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com