Firewing

Kenneth Oppel
Après avoir suivi les aventures d’Ombre dans les deux premiers volumes (Silverwing et Sunwing), le lecteur découvre dans ce dernier ouvrage Griffon, le fils d’Ombre et de Marina. Voulant égaler les exploits de son père, le chauve-souriceau va provoquer la mort de son amie Luna et disparaître dans une faille le menant aux Enfers. Ombre va alors tenter de le ramener à la « surface ». De son côté, Griffon, qui a retrouvé Luna, tente de s’en sortir par ses propres moyens. Firewing reprend les recettes qui ont fait le succès des deux premiers volumes : une écriture simple, une narration basée sur les effets de surprise et de suspense, des personnages attachants. Cette fois, le récit est encore plus ancré dans les réflexions métaphysiques, le rapport à la mort et aux croyances des ancêtres. Nocturna et Cama Zotz sont décrits comme les deux faces d’une même déité et le voyage aux enfers des chauves-souris leur permet de connaître la vérité sur le « passage » entre la vie et la mort. On pourra adhérer ou pas à la vision qui en est décrite. Il serait pourtant souhaitable que l’auteur s’arrête à cette trilogie, le lecteur pourrait se lasser de retrouver systématiquement toute la descendance d’Ombre à travers des aventures assez similaires. Tony Di Mascio Lire dans la version pdf de la revue

Vous aimerez aussi

0 Commentaire

Laissez une réponse

This site is protected by wp-copyrightpro.com