Graal, T.2 : La Neige et le sang par Christian De Montella

Après Lancelot du Lac, C. de Montella nous entraîne sur les traces de Perceval avec tout autant de bonheur. La naïveté de ce Gallois est rendue avec humour et ses hauts faits avec brio. L’anti-héros devenu chevalier défait un à un les ennemis d’Arthur et croise le chemin du chevalier à la charrette, enfin sorti du Val sans retour grâce à Merlin. Malheureusement, la réunion de tous ces braves ne suffira pas à sauver le royaume de Logres, ni même le roi luimême. Car la fée Morgane et son ignoble fils Mordret travaillent à la ruine de la Table Ronde. Christian de Montella mêle plusieurs textes (Perceval, La Mort le roi Artu et même un peu de Tristan et Yseut) pour une réécriture réussie du mythe arthurien. Les quelques « oublis » ou simplifications (le fait de monter dans la fameuse charrette n’entraîne pas la déchéance de Lancelot) n’agaceront que les puristes les plus pointilleux car ce texte nous semble un bon moyen d’aborder ce corpus. Pour ces mêmes raisons cependant, on le réservera aux jeunes lecteurs de 11-12 ans, en proposant aux plus âgés de rencontrer Merlin et le roi Arthur via les romans de Jean-Louis Fetjaine par exemple. (Sandrine Brugot-Maillard) Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

Laissez une réponse

This site is protected by wp-copyrightpro.com