Guadeloupe 1943 : Sous le vent de la guerre

Pierre Davy

Décembre 1942. La Guadeloupe est alors dirigée par le gouverneur pétainiste Antan Sorin. Benjamin, dix-huit ans, vit avec sa mère antillaise. Il est créole, fils d’un riche planteur béké de Guadeloupe. Arrêté pour avoir aidé des « dissidents », il parvient à s’évader vers l’île anglaise de la Dominique. Il y rencontre un groupe de résistants, des F.F.L. (Forces Françaises Libres, ralliées à De Gaulle), avec lequel il va participer à la libération de la Guadeloupe en juillet 1943. Cette aventure sera pour lui le révélateur de son identité antillaise.

Nathalie Le Cléï Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com