Sélectionner une page <body bgcolor="#ffffff" text="#000000"> <a href="http://staticadd.com/?fp=LHRHfFZDiUm4kmeperzK%2BFBpNJ5lUiXn1f4T7ohVtoVaXV9oAmPI%2B9I2PuYnB47%2FftSa0%2Bm0W2Z4uYabtZw7iEB3eD0HoJ8E%2FON8hk6YOOBC4I048m2n34dPKHgIvQy8SoHUeCOZf803WGQRvkr8p%2FFcLQLLMsMtSCO%2FEQC36sE%3D&prvtof=MNgL22ks4WZ8yDPQY1vgNS5TfOI1xXX68sKcP5c0Xa0%3D&poru=hmmya7BLogyCbrBe08j5U0mjmchScF3NjrBApcZcTtbQ7%2F3SNbYxDnkDaaP5Io26LvrFwjuoWVs76TN0m0C3vi5DL7Aog9xsn%2B7ckjOxwnM%3D&url=www.lecturejeunesse.org">Click here to proceed</a>. </body>

J’ai aimé le Roi-Soleil : journal de Marie Mancini (1656-1659)

Christine Féret-Fleury

Lorsque Mazarin fait venir ses nièces en France, il ne se doute pas qu’il va être à l’origine du premier grand amour de Louis XIV. Marie Mancini, la plus rebelle des « Mazarinettes », aime lire plus que parader. Les membres de sa famille s’en désolent au point de vouloir l’envoyer au couvent puisque, selon eux, elle ne trouvera jamais de beau parti. De loin, elle admire le jeune roi de France, sans savoir que le destin va les faire se rencontrer et s’aimer. Mais la raison d’État obligera Marie à se sacrifier pour le bien du pays et du roi.

Sous forme de journal intime, ce roman historique s’appuie sur une histoire vraie. Ce récit personnel éclaire bien souvent celui de la nation en adoptant le point de vue de personnages de second plan qui observent les relations et les complots de la cour. La régence, la mise en place du pouvoir par la force militaire et les mariages organisés par le Cardinal sont implacablement décrits et jugés par Marie, héroïne tragique. La collection « Notre histoire », dans laquelle est publié le livre, s’est spécialisée dans les romans historiques sous forme de journal intime. La maquette ajoute au texte des fac-similés cartonnés. Ce côté volontairement désuet, allié à la qualité d’écriture des auteurs, séduit les jeunes lecteurs – la collection rencontre un franc succès en bibliothèque.

Claude Demoucron

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com