Je t’ai rêvé

Francesca Zappia

Alex a 7 ans lorsqu’elle croit sauver des homards de l’aquarium du drugstore du coin en compagnie d’un petit garçon qu’elle vient de rencontrer. Son récit fantasmagorique éveille les suspicions de sa mère et le jugement de la pédopsychiatre est sans appel : Alex est sévèrement schizophrène et paranoïaque. Dix ans plus tard, dans l’espoir d’avoir malgré tout un avenir à l’université, Alex convainc ses parents de la laisser aller au lycée, mais elle est expulsée et doit intégrer un nouvel établissement. Quelle n’est pas sa stupeur lorsqu’elle découvre dans sa classe le petit garçon qu’elle croyait avoir rêvé. S’instaure alors entre eux un rapport tendu, entre romance et méfiance, jonché de secrets, mais aussi, pour Alex, la découverte de l’autre, la lutte dans ses relations avec ses parents et un long chemin vers l’acceptation de sa maladie. Malheureusement, le récit peine à trouver une voix véritablement nouvelle et sombre dans le style faussement détaché propre à la chick lit. Pourtant, l’histoire, par l’originalité des sujets qu’elle traite, fait mouche et reste bien conduite jusqu’à la fin, réservant au lecteur quelques surprises bien menées et un suspense assez soutenu.

Mathilde Hutin

0 Commentaire