Jonah, T.1 : Les Sentinelles

Taï-Marc Le Thanh
Coup de ♥ 2013
 
Dans la première moitié du livre, Taï-Marc Le Thanh raconte, dans un registre dickensien, le début de la vie de Jonah, un héros atypique, orphelin et né sans mains. Que le lecteur soit vite rassuré : le jeune garçon, que l’on aurait pu croire rompu à la tristesse, est porteur d’une joie de vivre communicative. Adoré par ses camarades et par le directeur de l’orphelinat, Jonah fait un pied de nez au destin en devenant aussi agile que ses amis. Au fil de la narration, le jeune homme compense ses faiblesses par le développement de dons psychiques exceptionnels. Le récit initiatique qui occupe la première partie du livre se ramifie par la suite en plusieurs aventures haletantes. C’est tout d’abord le jardinier de l’orphelinat qui cache un lourd secret, Jonah qui est kidnappé par une organisation secrète appelée « Sentinelles » et enfin ses amis qui décident de fuguer pour le retrouver. Ce premier tome d’une série de sept ouvrages est prometteur : le lecteur peut rapidement s’attacher au héros qui surmonte les épreuves avec un optimisme inaltérable ; dans un style policé et poétique, le narrateur omniscient passe régulièrement le « quatrième mur » pour mettre le lecteur dans la confidence, faisant de lui le spectateur privilégié d’une très belle histoire : si l’issue de certains événements paraît parfois convenue, elle ne fait que renforcer la force positive du récit. 

Morgane Vasta
 
Téléchargez un extrait : ici
 

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com