Kobane Calling

Zero Calcare

Dans le cadre de sa profession de journaliste, l’auteur est envoyé à Alep, dans la ville de Kobané, à la rencontre des personnes qui luttent contre l’État islamique. La bande dessinée constitue donc un témoignage de son expérience. Sélectionné en compétition officielle à Angoulême, cet ouvrage est d’une grande qualité tant scénaristique que stylistique. Mêlant astucieusement scènes personnelles et reportage, le récit propose également des apartés pédagogiques afin de mieux comprendre les enjeux géopolitiques, religieux et culturels de ces territoires. La volonté de l’auteur d’inviter à réfléchir sur les jugements de valeur occidentalo-centrés permet d’ouvrir les perspectives et d’enrichir les points de vues. Si la densité du récit peut effrayer les plus jeunes, les lecteurs dès 16 ans pourront y trouver un support à leurs apprentissages et à leurs réflexions en leur permettant de mieux comprendre l’actualité. Le graphisme dynamique rappelle certains albums de BD pour la jeunesse. Cette bande dessinée, comme Persepolis (M. Satrapi, L’Association), est sans doute amenée à devenir un classique du genre historique.

Yaël Wilson

0 Commentaire