La Belle Rouge

Anne Loyer

Kader, 16 ans, vit dans un foyer depuis que sa mère l’a abandonné. Il n’est pas heureux et son mal-être se traduit par une attitude rebelle au quotidien. Il décide de fuguer et part un beau matin avec pour idée de rejoindre l’Algérie, où vit sa mère. A une station-service, il monte dans un camion rouge, celui de Marge, chauffeur routier que tous connaissent, qui aime conduire et être seule… Le voyage commence et ces deux écorchés de la vie se jaugent, s’affrontent et réussissent finalement à parler un peu. Même si la trame du roman n’est pas originale, Marge et Kader, les deux héros sauvages, sont touchants. Mais ce ne sont pas les seuls personnages, puisque le camion rouge et la route font, eux aussi, partie du récit : pour Marge, qui fuit les relations humaines, ce sont de vrais compagnons, qu’elle aime et côtoie. La fin ouverte, malgré tout optimiste, laisse les personnages et le lecteur dans un état plus serein. Anne Loyer a su dépeindre deux caractères forts et offrir un récit humain et réaliste, malgré le sujet classique de deux personnes que tout oppose mais qui parviennent à s’apprivoiser et à être bénéfiques l’une pour l’autre.

Maryline Duval

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com