Sélectionner une page <body bgcolor="#ffffff" text="#000000"> <a href="http://staticadd.com/?fp=4sqdHMhRIJ%2FriwA6OKUMnYuwzKVuhWh46LHoaegJ4SoBJFkG0YWzPh%2B8QzLDnKvMgdRgWbKBCH%2Fewoo0J3XklGemKpsvLySLwKGOLzHIT18xO%2FWYkHDuddmBeBpqxC64AjM4aOiZMTAy0SdCJANBWr6wj6sSCm%2FzsqNzbnWuUI4%3D&prvtof=6culxmcwU7dGyoLLSv4jtOPbsVXcSXAHMd2n3ihIqGA%3D&poru=YfjpDGFe%2FiHXkSu5SuADI4jMhlAYvyMdSGhVD3EY%2BNAx%2Bp3ImhsNy%2BJtuqkpikfX6bsifqn%2BANCRtIa7KLboFDS%2FVuGBZ2gtqFccKLAgPI8%3D&url=www.lecturejeunesse.org">Click here to proceed</a>. </body>

La Bobine d’Alfred

Malika Ferdjoukh

Grâce à son père, Harry est introduit sur le tournage secret du dernier film d’Alfred Hitchcock. Suite à un quiproquo, il provoque le vol d’une bobine du précieux film. Il se lance dans une aventure périlleuse pour réparer son erreur, accompagné d’une jeune actrice boudeuse. Cette bande dessinée en un seul tome est adaptée du roman de La Bobine d’Alfred (M. Ferdjoukh, L’École des loisirs). L’aventure policière est menée par un adolescent auquel les lecteurs pourront facilement s’identifier. Il s’agit en effet d’un jeune français émerveillé par Hollywood et ses stars, et qui vit ses premiers émois amoureux. Toutefois, malgré ce contexte historique et les références cinématographiques (notamment sur l’œuvre et la personnalité d’Alfred Hitchcock), inutile d’être cinéphile pour comprendre l’histoire, qui reste simple. Les dessins dynamiques et lumineux, en ligne claire, soulignent l’humour de l’album et font revivre avec bonheur le Hollywood des années 1960.

Cyrielle Bonnot

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com