La Femme qui prenait son mari pour un chapeau

Fiamma Luzzati

Auteur d’un blog scientifique sur le site du Monde, Fiamma Luzzati signe une bande dessinée dans la lignée des Tu mourras moins bête de Marion Montaigne. Avec une pointe d’humour et un graphisme simple, elle part à la découverte du cerveau et de ses mystères – notamment quelques-unes de ses maladies. Entre reportage et fiction, l’auteur met en scène ses rencontres avec des patients et des médecins pour mieux comprendre ce qui se passe dans nos têtes. Le découpage en chapitres indépendants rend la lecture plaisante et facile. Même si la vulgarisation est de qualité, ce titre est à réserver aux lecteurs dès 16 ans.

Yaël Wilson

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com