La Guerre du feu, T. 1 Dans la nuit des âges

Emmanuel Roudier

Il y a cent mille ans, les Oulhamr perdent le feu dans une rixe avec une autre tribu. Comment survivre, se défendre contre les bêtes sauvages, cuire la viande, se réchauffer ou même fabriquer des outils ? Ces hommes qui ont domestiqué le feu ne savent pas encore produire d’étincelles. Le chef du clan offre à celui qui ramènera les précieuses flammes sa succession et sa nièce Gammla. Deux guerriers que tout oppose se portent volontaires : d’un coté, Naoh, amoureux de Gammla, caractérisé par son intelligence, sa bravoure et sa sensibilité ; de l’autre, Aghoo, qui incarne la sauvagerie, la cupidité et la violence. Emmanuel Roudier, connu en tant que spécialiste de la bande dessinée préhistorique, est tout à fait à sa place pour mettre en images le célèbre roman de Rosny l’ainé (La Guerre du feu, 1911). L’adaptation fidèle respecte le découpage en trois parties et reprend dans les textes et les dialogues des extraits de l’oeuvre originale. C’est peut-être là aussi sa limite. Cette bande dessinée permettra néanmoins de faire découvrir un classique de la littérature à un nouveau lectorat. Le dessin et la mise en page redonnent vie à une époque pourtant très lointaine. Cette fois, sur les conseils de son éditeur et pour gagner du temps, Emmanuel Roudier a choisi de confier la mise en couleur à Simon Champelovier. Si ce dernier respecte bien la palette chromatique, le rendu ne peut être le même que dans ses autres bandes dessinées, notamment pour les ciels.

Juliette Buzelin

Réseau de lecture : On peut consulter les deux autres séries de l’auteur : Neandertal (3 tomes, Delcourt, 2007-2011) et Vo’hounâ (3 tomes, Soleil, 2002-2005). On ne se lassera pas non plus de visionner de nouveau le célèbre film de Jean-Jacques Annaud (La Guerre du feu, 1981).

0 Commentaire