La nuit des cannibales

Gabriel Katz

Maxime de Retz a 43 ans lorsqu’il se réveille, un matin, dans la peau d’un adolescent de 15 ans. Il peine à faire en sorte que les autres ne remarquent rien, mais tout se complique davantage lorsque des hommes commencent à le traquer pour le tuer.

Ce thriller fantastique dévoile un monde dans lequel une infime partie de la population pourrait se réincarner, et cumuler ainsi plusieurs vies et les capacités de nombreuses personnes. Le décalage entre la psychologie adulte du narrateur et son enveloppe corporelle adolescente est vécu comme un drame par le héros, qui ne cesse de commenter son nouveau quotidien avec ironie. Cette autodérision permet au lecteur d’apprivoiser le protagoniste, a priori antipathique, et apporte une certaine légèreté de ton à un texte par ailleurs violent. Ce roman immersif et sa réalité parallèle saisissante embarqueront les jeunes adultes dans une lecture intense.

Adèle Calzada

0 Commentaire