La Route

Jack London

Avant d’être l’auteur célèbre de L’Appel de la forêt, écrit après un voyage en Alaska, Jack London a été un vagabond, un « hobo ». Il a parcouru des kilomètres au Canada et aux États-Unis. Né en 1876 à Oakland, près de San Francisco, il s’embarque comme mousse à quinze ans à peine et par la suite, exerce toutes sortes de métiers, de pêcheur d’huîtres à garde-côte. Mais sa soif d’errance lui a fait « prendre la route », et pour devenir un gosse de la route, il faut avoir « passé la colline », telle est la loi du trimard. Et l’aventure commence. De train en train en qualité de passager clandestin, de rencontre en rencontre, la route a conquis Jack London et ne veut plus le lâcher. Ce livre nous retrace ce parcours de vagabond, où la misère et l’amitié se croisaient, où l’ivresse de l’aventure était la plus forte. Cette expérience a marqué sa vie et a fourni un récit passionnant, dont Gallimard offre ici une nouvelle traduction. À partir de 13 ans, pour de bons lecteurs.

Béatrice Boucherat

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com