La Saga Mendelson, T.1 : Les Exilés

Fabrice Colin

Isaac Mendelson est horloger. Avec sa femme Batsheva et ses deux enfants David et Leah, ils mènent une existence paisible à Odessa. Mais en 1905 éclate la mutinerie du Potemkine, bientôt suivie d’un terrible pogrom. Isaac et les siens n’échappent que de justesse à la mort. Dès lors, ils n’ont d’autre recours que de prendre la route pour rejoindre Vienne… Fabrice Colin, « ami » de la famille Mendelson, nous raconte l’histoire incroyable de celle-ci, d’Odessa à Los Angeles. Il présente son récit sous la forme d’un docufiction et puise dans les archives des Mendelson (journal intime, coupures de journaux, photographies, etc.) pour immerger le lecteur dans le récit. Il insère également des entretiens avec les membres de la famille pour apporter encore plus de crédibilité à son propos. Cette biographie est une page d’Histoire car cette famille traverse le XXe siècle et participe à tous les grands événements de cette époque, comme le pogrom d’Odessa, la Première Guerre mondiale, les débuts du cinéma à Hollywood… Elle rencontre des grands personnages comme un certain Adolf Hitler, ami du fils David, des artistes, tel Egon Schiele ou les fondateurs des grands studios de cinéma comme Louis B. Mayer. La seule limite est l’aspect parfois didactique de l’ouvrage, l’auteur voulant donner une multitude de détails et être au plus près du contexte historique. À lire pour le plaisir de lecture et en étant sûr d’applaudir inévitablement au talent de l’auteur, que l’on n’attendait pas dans le genre du roman historique…

Sébastien Féranec

 

Autre avis : Fabrice Colin joue habilement de notre naïveté de lecteur en se faisant passer pour l’ami témoin. Plus encore, il joue avec notre âme d’enfant en ouvrant la malle à histoires de la famille Mendelson. Ainsi, on s’interroge sur l’incroyable destinée de cette lignée qui a vécu les grands moments de l’Histoire et rencontré des personnalités exceptionnelles. Une fois de plus, l’auteur étonne en exploitant tous les ressorts de la fiction et en proposant de multiples modalités narratives. Le roman séduira les lecteurs amateurs d’Histoire.

Anne Clerc

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com