La Vie hantée d’Anya

Vera Brosgol

Anya, jeune fille russe, se retrouve aux États-Unis dans un nouveau lycée. Elle cherche à s’intégrer et à ne pas trop attirer l’attention sur elle. Lors d’une mauvaise chute dans un ancien puits, elle rencontre un fantôme du nom d’Emily. Morte il y a plusieurs décennies et accablée par l’ennui, celle-ci réussit à suivre Anya dans son quotidien grâce à un os placé dans son sac. Un duo avantageux pour la lycéenne qui peut tricher aux examens sans être vue. Mais tout se transforme en cauchemar quand Emily se met à vouloir contrôler toute la vie d’Anya.

Le dessin rond et très expressif est uniquement colorisé dans un bleu gris sombre. Cette association crée une ambiance anxiogène en cohérence avec le sujet, sans pour autant effrayer. Les adolescents pourront se retrouver dans cette héroïne qui cherche sa place entre sa culture d’origine et celle qu’elle vient d’intégrer. Une histoire de fantômes idéale pour frissonner, avec des thèmes sous-jacents – intégration, amitié – proches du réel.

Lydie Bonnal

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com