L’Adolescente et le Cinéma : de Lolita à Twilight

Sébastien Dupont et Hugues Paris (sous la direction de)

Cet ouvrage collectif a le grand mérite d’aborder, sous plusieurs aspects, la thématique de l’adolescente au cinéma. Une première partie étudie la façon dont elle est représentée : depuis les années 1950, l’adolescente est une figure très présente dans le cinéma mondial et la « femme-enfant », parfois innocente et toujours tentatrice, a sans doute remplacé la femme fatale dans l’imaginaire cinématographique, avec des films comme Lolita, Baby Doll, Black Beauty, Swimming Pool, etc.). Elle occupe aussi une place bien spécifique dans les teen movies et dans les films d’horreur. D’autres films (Virgin Suicides, Juno) essaient de percer le mystère de l’adolescente, d’entrer dans son monde ou d’aborder le « continent noir » de sa sexualité (en particulier les films de Catherine Breillat). Un des chapitres les plus intéressants est d’ailleurs celui sur la place des jeunes filles dans le cinéma pornographique. Mais l’ouvrage étudie aussi les adolescentes en tant que spectatrices et s’interroge sur la façon dont elles s’approprient certains films (La Boum, LOL, Kill Bill, les films de danse, etc.). Une analyse particulièrement éclairante de la saga Twilight explique que son succès n’est pas uniquement dû à la fascination des jeunes filles pour les beaux vampires ténébreux. Même si l’aspect « psy » domine largement, les contributeurs sont très nombreux et d’horizons divers : aux psychologues et psychanalystes, s’ajoutent des sociologues ou encore des historiens du cinéma. Comme souvent dans ces ouvrages, le degré d’intérêt et de complexité des textes varie, mais la plupart des articles sont tout à fait passionnants et se lisent facilement, car ils s’appuient presque toujours sur l’étude d’un film particulier ou d’un genre précis. Ce livre séduira donc autant les passionnés de cinéma que les professionnels travaillant avec des adolescents.

Soizik Jouin

Réseau de lecture : Trois ouvrages abordent les différents points étudiés dans ce livre : Les Teen movies d’Adrienne Boutang et Célia Sauvage (Vrin, « Philosophie et cinéma », 2011), Portraits de jeunes filles : l’adolescence féminine dans les littératures et les cinémas français et francophones sous la direction de Daniela Di Cecco (L’Harmattan, 2009) et Films cultes et culte du film chez les jeunes : penser l’adolescence avec le cinéma (Presses de l’université de Laval, Québec, 2010).

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com