Le banc de touche

Martin Page

Darius, Louis et Charlotte sont trois adolescents en décalage avec leur entourage, sur le banc de touche. Blasés, cyniques et pas très doués pour les relations amoureuses, ils partagent en quelques cases pas toujours tendres, leurs réflexions et angoisses existentielles. Pourtant le lecteur ne peut s’empêcher de sourire en lisant les diverses considérations de ces personnages atypiques. Représentatifs d’une génération et d’un état d’esprit grinçant, les pensées qu’ils livrent sur l’amour, la mort ou la dépression sont toujours teintées d’une note d’humour caustique et incarnent parfaitement les désillusions qui caractérisent certains adolescents. La poésie qui marque tant le texte que l’illustration insuffle au désespoir et à la noirceur des personnages une bouffée d’oxygène salutaire. Les aquarelles de Clément Fabre au trait simple mais expressif adoucissent leurs paroles acides de même que l’humour noir omniprésent. Les réflexions qu’ils livrent, parfois teintées d’une pointe d’absurdité, demandent au lecteur la maturité et le recul suffisants pour pouvoir pleinement appréhender toute la profondeur de cette très belle bande-dessinée.

Marieke Mille

Réseau de lecture : On peut rapprocher cet ouvrage la série animée Daria (Susie Lewis Lynn, USA, 1997-2001), qui met en scène une adolescente brillante au regard sarcastique et cynique sur la société dans laquelle elle vit.

0 Commentaire