Le Dragon aux plumes de sang, T.2 : Les Griots célestes

Pierre Bordage

Le récit s’attarde longuement sur la visite de deux mondes, l’un de type moyenâgeux, l’autre très évolué dans le domaine scientifique. Dans le premier en régression complète, s’est instituée une société de type féodal, où la famille régnante semble concentrer toutes les turpitudes humaines, inceste compris. Toutes sortes d’animaux plus ou moins merveilleux semblent au service des forces occultes, mais lesquelles ? Dans le deuxième, tous les êtres humains sont contrôlés génétiquement et psychiquement par un pouvoir centralisé à qui rien n’échappe. Les opposants et résistants en sont réduits à survivre très loin sous terre… Bordage excelle à créer des mondes très caractérisés, des personnages complexes et contradictoires, des intrigues au suspense soutenu, dans une langue poétique, voire lyrique. Il continue son combat contre le fanatisme, l’intolérance, le désir humain d’hégémonie à tout prix, lançant ainsi sa critique implicite du monde contemporain. Sans illusion sur les dérives de l’homme, il ne perd pas pour autant toute foi en ce dernier et laisse passer l’espoir d’une libération au prix peut-être du meurtre symbolique du père.

Marie-Françoise Brihaye

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com