Le Secret de Ji, T.1 et 2

Pierre Grimbert

Pierre Grimbert a connu un succès foudroyant pour son premier cycle en Fantasy (Prix Julia Verlanger 1997, Prix Ozone 1997). Il apparaissait comme l’un des premiers auteurs reconnus de Fantasy francophone. Ce cycle trouve sa place dans une collection de poche qui le rendra plus accessible au grand public. Dans le premier tome, la mise en place de l’univers est très soignée, les personnages sont fouillés et attachants (les héritiers surtout), la tension monte implacablement au fil d’une intrigue habilement menée. Peu de magie facile mais un long apprentissage pour deux jeunes héros qui se découvrent des qualités de télépathe pour l’un, de guerrière pour l’autre. Une cascade de péripéties laisse paraître une trame fantastique… Dans le deuxième tome, les héros prennent leur destin en main et passent à la contre-offensive, les conspirateurs sortent de l’ombre. De l’issue du combat dépend le sort de plusieurs royaumes. Si la trame du roman peut sembler assez classique, l’humour, le rythme soutenu des péripéties, l’originalité d’un univers où la magie s’acquiert peu à peu, une théologie qui laisse une place à l’imagination humaine, la très grande humanité des personnages, la fluidité de la langue en font un livre indispensable dans toute bibliothèque de Fantasy. À partir de 15 ans.

Marie-Françoise Brihaye

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com