Le Seigneur sans visage
Viviane Moore

Nous sommes au Moyen Âge ; Michel de Gallardon est envoyé au château de La Roche-Guyon pour parfaire son apprentissage de chevalier. Une atmosphère étrange plane sur les lieux : le maître vit reclus depuis son retour des Croisades ; des cris effrayants parviennent des souterrains, des meurtres se succèdent. Sous le charme de la belle châtelaine, Michel surmonte sa peur pour tenter de percer le mystère. L’atmosphère médiévale domine l’enquête. Sans didactisme excessif, l’auteur campe un roman historique au vocabulaire choisi, définissant les valeurs de la chevalerie. Le personnage féminin paraît moins crédible, par sa fidélité inconditionnelle à un époux atteint de la lèpre. Roman d’apprentissage, le récit montre un héros qui passe brutalement à l’âge d’homme, la notion d’adolescence serait alors un anachronisme. L’intrigue, très simple, destine sa lecture aux plus jeunes, et le récit à la première personne facilite la projection dans une époque historique lointaine. Vivian Moore publie avec ce titre son premier roman pour la jeunesse, après des romans noirs, un roman de science-fiction et, surtout, le cycle des aventures médiévales de Galeran de Lesneven, dans la Bretagne du XIIe siècle (Viviane Hamy et Le Livre de Poche). Pour les années lycée, on retiendra Noir roman qui évoque la Croisade des enfants. L’auteur révèle un grand talent pour donner un contexte historique au roman policier. • Cécile Robin-Lapeyre
Lire dans la version pdf de la revue

Paru dans la revue:

cover_revue_(w_271px)
.
Niveau de lecture:

  Mots clés:

Paru dans Lecture Jeune: La lecture et les adolescents

0 Commentaire

Laissez une réponse

This site is protected by wp-copyrightpro.com