Le sel de nos larmes

Ruta Sepetys
Coup de ♥ 2016

Dans un récit à quatre voix, l’auteur restitue la tragédie des populations prises en tenaille entre l’armée rouge et la Wehrmacht en 1945, en Prusse orientale. Quatre adolescents de nationalités différentes incarnent des destins que la guerre a brisés. En plein hiver, trois d’entre eux tentent de rejoindre, à pied, Gotenhafen, un port de la Baltique d’où des navires les évacueront. Se dessine ainsi une grande fresque : la foule misérable des civils sur des routes bombardées par les Russes et menacées par l’armée allemande car jusqu’au dernier moment, aucun ordre d’évacuation n’a été donné. Dans ce chaos, une certaine solidarité permet aux jeunes de survivre et d’embarquer sur le Wilhem Gustloff. Mais cet énorme paquebot torpillé par un sous-marin russe coule en quelques minutes. Comme il transportait, sans doute, plus de 10 000 personnes, il y eut peu de survivants. Ce roman permet de découvrir un des aspects méconnus de la Seconde Guerre mondiale : le sort des civils allemands, lituaniens, polonais chassés de leur pays. L’auteur accumule massacres, viols, tortures, pendaison, meurtres, vols en mettant à rude épreuve la sensibilité du lecteur. Dans le sang et les larmes, les récits alternés construisent peu à peu le parcours complexe, l’identité, le caractère des adolescents qui se révèle dans les épreuves. Un éclairage historique au vibrant message pacifiste !

Colette Broutin

0 Commentaire