Sélectionner une page

Error. Page cannot be displayed. Please contact your service provider for more details. (25)

Le Théorème des labyrinthes

Tom Pollock

Peter est un adolescent rongé par l’angoisse. Pour s’en échapper, il s’est réfugié dans les mathématiques, qu’il maîtrise en virtuose, et s’appuie sur sa sœur jumelle Anabel. Mais un jour, ses peurs les plus profondes se réalisent : sa mère est poignardée devant lui et sa sœur est portée disparue. Plongé dans les intrigues des services d’espionnages, engagé dans une course aveugle contre la montre, Peter ne peut plus compter que sur son génie mathématique pour le sauver.

Le Théorème des labyrinthes se dévore de la première à la dernière page, au rythme effréné de son intrigue. Le livre est dense, rendu presque claustrophobique par l’enchaînement de péripéties, de retournements et de complots – réels ou imaginaires. Le titre original du livre annonce en effet le ton : This story is a lie (« cette histoire est un mensonge »). Les mensonges qui s’accumulent poussent le narrateur à une défiance croissante. Cette incertitude constante imprègne l’atmosphère de l’ouvrage, allégée par l’humour caustique du protagoniste. Celui-ci conduit le récit de sa voix singulière, mêlant peur panique et recul mathématique froid. Sa paranoïa pousse le lecteur à se demander à quel point son angoisse chronique a déformé la réalité… Dans Le Théorème des labyrinthes, personne n’est à l’abri des révélations à tiroir de l’intrigue, et surtout pas le héros.

Charles Cousté

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com