Le Ventre de l’Atlantique

Fatou Diome

Salie est partie en France et a laissé le Sénégal derrière elle. Elle a écrit un roman qui a été publié, tout en poursuivant des études. Sa vie n’est pas tous les jours facile. Pourtant elle représente le rêve pour son demi-frère Madické, resté là-bas dans son île, jouant au foot pour devenir à tout prix un professionnel. Il est fan de Maldini, le capitaine de l’équipe d’Italie mais veut venir jouer dans le championnat de France comme tous les jeunes du village : s’imaginer un avenir en dehors de ce village de pêcheurs et faire comme l’homme de Barbès, revenir au pays après avoir amassé en France de quoi vivre en notable sur sa terre. Et pourtant l’histoire parisienne de l’homme de Barbès est peu reluisante et Ndétare, l’instituteur, connaît la réalité des choses. Il tente de mettre en garde les jeunes de l’équipe de foot qu’il entraîne sur les cruelles désillusions qui les attendent. Avec Salie qui reviendra au village en vacances, ils essaieront d’ouvrir les yeux à Madické pour trouver le bon chemin. Coup de cœur pour ce roman magnifique. D’une écriture juste et sensible, il nous fait comprendre sans manichéisme toute la difficulté d’être écartelé entre deux cultures. À recommander dès 15 ans.

Jean-François Fontayne

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com