Les Brumes d’Asceltis, T.1 : La Citadelle oslanne

Nicolas Jarry

Le roi Asceltis est mort depuis si longtemps que seul son nom perdure, nom que portent les terres sur lesquelles vivent les descendants des anciennes races. Il y a 8000 ans de cela, cinq peuples se partageaient la Terre dans l’équilibre de la guerre, jusqu’au jour où, cherchant à asseoir la suprématie de son peuple sur le monde, le Dieu Corgone revêtit une enveloppe humaine et descendit sur Terre. Les dieux des autres peuples, ses frères, s’insurgèrent et choisirent quatre héros, un par race, qu’ils investirent de leur puissance pour combattre le mal… Aujourd’hui, il ne reste rien de tout cela. Pourtant, les jours sombres sont de retour et les anciens peuples vont devoir de nouveau se regrouper autour de la dernière descendante choisie par le Dieu Kyrell, une jeune Sylve aux origines mystérieuses du nom d’Elya. Un scénario d’heroic fantasy classique mais bien mené, un dessin de qualité, font de ce premier album, un titre prometteur. À partir de 16 ans.

Arnaud Aider

 

À signaler, du même scénariste, avec les illustrations de Guillaume Lapeyre Les Chroniques de Magon, dont le premier tome, Les Enfants de la cyberchair inaugure un cycle prévu en quatre volumes et qui évolue dans un univers proche de Blade Runner et d’Alien.

Jean-François Fontayne

Lire dans la version pdf de la revue

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com