Les Loups du clair de lune

Xavier-Laurent Petit

La grand-mère de Hannah a décidé, après sa retraite, de vivre au cœur de la Tasmanie, sans électricité ni eau courante. Pour rejoindre sa maisonnette, où Hannah se rend deux fois par an, il faut faire deux heures de quatre-quatre. Mais cette année, elle a un secret : elle piste le tigre de Tasmanie, également appelé thylacine, disparu depuis les années 1930. Cette quête cache un autre secret, celui d’une maladie cardiaque.

Après Un temps de chien, Xavier-Laurent Petit poursuit sa série des Histoires naturelles dans lesquelles l’animal et l’homme scellent un pacte vital. La langue simple, efficace, offre un accès aisé à ce récit fortement symbolique des enjeux du monde actuel. L’illustration monochrome maintient le secret et le suspense en évitant de montrer l’animal mythique, enjeu de récompenses dangereuses. De quoi donner très envie aux jeunes lecteurs de suivre Hannah en Tasmanie.

Hélène Weis

Ce roman, passionnant pour les écologistes en herbe, peut être proposé dès la 6e. Court et doté d’un vocabulaire riche, il se prête à une lecture à haute voix, d’autant qu’il ménage intrigue et suspense. Sans mièvrerie, il montre la richesse d’une complicité intergénérationnelle. Il est cependant dommage que l’éditeur ait choisi une illustration enfantine, qui pourrait rebuter certains adolescents.

Cécile Robin

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com