L’été de mes nuits blanches

Pauline Penot

Difficile pour Gaël, 16 ans, de passer après une grande sœur parfaite, brillante, belle, entourée d’amis très cools, qui réussit tout ce qu’elle entreprend. Toujours persuadé que lorsqu’il aura son âge, il parviendra aux mêmes réussites, il enchaîne les désillusions et a l’impression de passer à côté de sa vie. Il ne dort pas, n’arrive pas à trouver sa place, rate tout et déprime profondément. Pour les vacances d’été, au lieu d’aller en Australie avec une bande de copains comme il en rêvait, il travaille au château de Blois. Si cette perspective ne l’enchante guère, elle est pourtant l’occasion pour lui de découvrir que sa vie n’est pas si nulle qu’il le pensait, mais surtout que sa sœur parfaite peut aussi avoir des failles. Il revient grandi de son expérience. Ce récit à la première personne narre, avec beaucoup d’humour et de décalage, le quotidien de ce personnage d’adolescent, pourtant au bord de la dépression. Le lecteur suit Gaël qui prend progressivement conscience des autres et s’ouvre au monde qui l’entoure pour finalement choisir de voir les choses du bon côté.

Adeline Quéru

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com