Mal fringuée

Susie Morgenstern

Comment s’habiller quand on est plutôt ronde, qu’on a deux soeurs coquettes et une mère qui ne songe qu’à faire des économies ? C’est le casse-tête insoluble auquel est confrontée, chaque matin, la narratrice qui est « la première en classe, mais la dernière en mode ». Elle évoque, avec drôlerie, les placards débordants de vêtements achetés soldés, les chaussures dépareillées, les tenues mille fois lavées et reprisées qui la ridiculisent. On découvre, dans des situations cocasses, l’éducation transmise par la mère et les liens puissants qui unissent cette grande famille de juifs américains. Ce livre extrêmement tonique célèbre avec un humour distancié la force d’un caractère lucide, qui sait où se situent ses valeurs, sans pour autant oublier les limites de son corps. C’est un ouvrage à conseiller à toutes celles que l’angoisse étreint, chaque matin, quand elles doivent choisir une tenue et se croient esclaves des soldes.

Colette Broutin

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com