Médée, T.1 et T.2

Blandine le Callet

Médée arrive au soir de sa vie sur une île pour se souvenir des mille ans traversés. Le premier tome brosse sa jeunesse, en Colchide, à l’ombre d’un père sévère qui mène son royaume d’une main de fer et engage sa fille dans le temple d’Hécate pour tenter de sauver son fils unique du mal qui le ronge. Intelligente et curieuse, la petite fille mène une enfance heureuse, même si elle prend conscience des conflits familiaux qui agitent son quotidien au fur et à mesure qu’elle grandit. Le second tome narre l’arrivée des Argonautes et comment la jeune fille, éprise de Jason, l’aide à s’emparer de la toison avant de fuir avec eux. La lecture du mythe proposée dans cette bande dessinée donne à voir une femme fascinante et complexe. En filigrane, une réflexion sur l’essence des mythes se dessine, portée par la voix d’une héroïne tiraillée entre l’envie de prendre sa vie en main, tout en étant, par moments, contrainte par les événements. Médée est terriblement humaine et le lecteur arrive facilement à se projeter dans ses interrogations et ses doutes. Le dessin de Nancy Peña campe admirablement les différentes atmosphères sous une limpidité apparente, pourtant nourrie de force détails. Ce très bel ouvrage pourra être l’occasion pour des lecteurs adolescents de se (re)plonger dans la mythologie, même si son public est bien plus vaste.

Marieke Mille   médée t2

0 Commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com